Le traitement des eaux usées
Titre


Où vont les eaux usées ?

L'assainissement collectifLorsque vous faites couler le robinet, prenez un douche, faîtes une tournée de linge ou tirez la chasse d’eau, les eaux usées (pour les constructions raccordées au réseau d’assainissement) démarrent à peine le long processus qui permettra, une fois épurées, leur rejet dans l’environnement.
Plus de 80 kilomètres de canalisations et près de 50 postes de relevage assurent la collecte et le transport, vers les unités de traitement, de près de 500 000 m3 d’eaux usées générées chaque année à Belle-Île.

Les eaux usées produites à Palais et Sauzon sont orientées vers la nouvelle Station d’Épuration (STEP) de Bruté, dimensionnée pour traiter les eaux usées de 8 000 équivalents habitants. Les eaux usées traitées sont rejetées à Port Cotu, sur la commune de Sauzon.
À Locmaria, 3 lagunages naturels situés au Skeul, à Bordehouat et au Grand Cosquet assurent cette fonction épuratrice pour respectivement 1 000, 400 et 500 équivalents habitants.

Le lagunage du Skeul
Vue panoramique des lagunes du Skeul

Implantées à l’aérodrome et au Petit Cosquet, 2 nouvelles stations d’épuration prendront le relais de la STEP de Bruté en 2017, pour traiter les eaux usées produites sur la commune de Bangor pour l’équivalent de respectivement, 1 350 et 600 équivalents habitants. Les unités de traitement auront donc une capacité totale de 11 850 équivalents habitants.

Comment sont traitées les eaux usées ?

Exemple de la station d’épuration de Bruté

Les eaux usées collectées par les réseaux arrivent à la station d'épuration pour y subir différents traitements (détaillés ci-dessous) avant le rejet en mer. Les eaux rejetées doivent répondre à des normes environnementales afin de ne pas détériorer le milieu récepteur.
La station d'épuration de Bruté a été conçue pour faire face aux variations de débits des eaux usées. En effet, elle doit rester aussi performante tout au long de l'année et notamment en période estivale quand la quantité d'eau traitée est presque 3 fois plus importante qu'en hiver.

Lire la suite

Les prétraitements

Le tamisage
Lors du tamisage, les eaux usées passent à travers une grille permettant d'éliminer les débris solides les plus volumineux (déchets de plus de 2 mm).

Les traitements secondaires

Le traitement biologique : le bassin d'aération
Après les prétraitements, la pollution encore présente est surtout de la matière organique (nourriture, excréments...). Le bassin d'aération contient une grande concentration de bactéries qui sont mises en contact avec de l'oxygène. Cette aération permet la digestion de la pollution organique par les bactéries pour la transformer en boue.
La particularité de la station de Bruté est de pouvoir traiter en hiver les eaux usées de 2 800 habitants et 8 000 en été grâce à la construction de deux bassins d'aération (un seul en fonctionnement en hiver et les deux en été).

La décantation : le clarificateur
Les eaux qui arrivent dans le clarificateur sont chargées de boues. Ces dernières étant des matières solides plus lourdes que l'eau, elles vont se déposer au fond du bassin par décantation. Une partie des boues est réinjectée dans le bassin d'aération, pour assurer le renouvellement des bactéries. L'autre moitié est acheminée vers le local de traitement des boues.

Le traitement tertiaire

L'eau clarifiée est envoyée dans la lagune de finition qui affine la qualité de l'eau grâce aux lN délivrés par le soleil qui élimine les dernières bactéries.

Le traitement et l’élimination des boues

Les boues sont épaissies et stockées dans un silo couvert et désodorisé. Elles sont ensuite valorisées par épandage agricole dans les champs de l'île.
Fermer

Les ouvrages de sécurité

Le bassin d’orage
En cas de forts débits, les eaux usées sont stockées dans le bassin d'orage puis restituées progressivement à la station.

La lagune de sécurité
La lagune de sécurité vient en complément du bassin d'orage si besoin. Elle stocke aussi les eaux usées dont la salinité (intrusion d'eau de mer) est trop importante afin de ne pas dérégler le traitement biologique. L'eau est ensuite réintroduite progressivement dans la filière de traitement.

Les déchets de l’assainissement non collectif (matières de vidange)

Les matières issues des curages de fosses septiques par exemple sont livrées à la station. Elles subissent un traitement spécifique avant leur intégration dans la filière de traitement.

© CCBI - Mentions légales
Retour au haut de la page