Une île agricole
Titre

Belle-Île-en-Mer est une île agricole dans son histoire comme dans ses paysages. La nature du sol et le climat entretiennent des prairies aux qualités exceptionnelles, recevant des embruns salés et iodés presque toute l'année. L’agriculture est ainsi un caractère essentiel à l’équilibre de notre territoire.

Une activité agricole respectueuse de son environnement

Près de la moitié des 85 km² de l’île est exploitée par une cinquantaine d’agriculteurs. Différentes études font apparaître une déprise agricole très nette. La diminution progressive du nombre d’agriculteurs et de la surface agricole utile en est le premier témoin. Ainsi le devenir agricole de l’île est fragile.

Depuis les premières heures, la communauté de communes est engagée dans une politique partenariale avec le monde agricole. Cependant la fragilité actuelle de l’agriculture oblige la collectivité à accentuer son soutien afin d’aider à réunir les conditions nécessaires à une agriculture dynamique et durable. La CCBI soutient notamment de nombreuses initiatives en faveur de la valorisation de l'agriculture belliloise : production de gros bovins, comice agricole, Circuit des saveurs, Au coin des producteurs, Agneau du large.

Élevage bovin à Belle-Île

L’élevage bovin et le label Viande des embruns

L’élevage bovin représente 75% de l’activité agricole, pour le lait surtout mais aussi pour la viande
Lire la suite

L’élevage bovin et le label Viande des embruns

Élevage bovin à Belle-ÎleÉlevage bovin à Belle-ÎleL’élevage bovin représente 75% de l’activité agricole, pour le lait surtout mais aussi pour la viande. La Viande des embruns est un label garantissant la qualité des pièces de bœuf issues de l'agriculture raisonnée.

L’association des éleveurs de bovins

Crée en 2006, cette association a été motivée par des problèmes de commercialisation des bovins (en particulier les avants) renforcée ensuite par la difficulté d’abattage des bêtes sur l’île.
Trois objectifs fondent aujourd’hui son existence :

  • 1. développer et pérenniser l’élevage bovin bellilois,
  • 2. structurer et organiser une filière entre producteurs, transporteurs, transformateurs et distributeurs,
  • 3. assurer la promotion et le contrôle de la filière.

Cette initiative permet l’existence d’un partenariat avec l’abattoir Vendée-Loire-Viandes et est à l’origine de la création d’une marque : La Viande des Embruns. Aujourd’hui, toutes les bêtes sont valorisées (à viande ou de réforme), toutes les parties sont transformées et 85% de la marchandise est revendue à Belle-Île. Les possibilités d’accroissement de cette filière sont très importantes, la demande étant très présente.

Fermer

 

Élevage ovin à Belle-Île

L’élevage ovin et le label Agneau du large

Pour prétendre au label Agneau du large, les agneaux se doivent de naître à Belle-Île…
Lire la suite

L’élevage ovin et le label Agneau du large

Élevage ovin à Belle-ÎleÉlevage ovin à Belle-ÎlePour prétendre au label Agneau du large, les agneaux se doivent de naître à Belle-Île, de passer un minimum de 60 jours au pré et de ne se nourrir que des produits de la ferme. Leur viande est ainsi d'une qualité remarquable et son goût délicatement salé. Une infime partie de ces agneaux provient d’une ancienne race vernaculaire, appelée race de Deux ou mouton de Deux car très prolifique (2 à 3 agneaux par femelle). Retrouvée à Belle-Île dans les années 1980, cette race doit sa survivance à l’insularité qui l’a préservée du croisement.

L’association de promotion de l’agneau de Belle-Île

Créée en 1994, la marque Agneau du large assure une bonne valorisation financière des productions : elle a permis la structuration de la filière ovine de Belle-Île et est garante d’une qualité et d’une image. L’existence de la marque est aujourd’hui fondamentale et des possibilités d’amélioration des débouchés sont envisageables.

Fermer

 

Le paysage agricole bellilois

Les autres productions

Ne manquez pas de goûter les excellentes productions belliloises
Lire la suite

Les autres productions

Le paysage agricole belliloisAu coin des producteursNe manquez pas de goûter les excellentes productions laitières, dont les fromages de chèvre de l'île.
Les cultures maraîchères produisent de beaux fruits et légumes accessibles directement chez les producteurs ou Au Coin des Producteurs.

Au Coin des Producteurs

Dernière née des associations agricoles belliloises, la création du Coin des Producteurs en 2006 a été motivée par les difficultés sanitaires d’abattage des poulets. Regroupant à l’origine 6 femmes, l’association compte aujourd’hui 15 adhérents. Ses objectifs sont la promotion des productions locales, l’amélioration de la qualité de vie des agriculteurs et de leurs familles et enfin la création d’un point de vente directe. Les producteurs et les productions autour d’un même intérêt, le plaisir de vendre son produit et celui des autres. La demande est excellente, le nombre et les quantités de produits à la vente pourraient être augmentés… Ainsi, l’association est ouverte à tous les agriculteurs souhaitant adhérer à la démarche sur le marché.

L’espace de vente collectif se situe à Mérézelle, et regroupe de nombreux producteurs locaux proposant une gamme de produits frais : œufs, poulets, lait, beurre, crème, fromages de chèvre, légumes, confitures, viandes... directement issus des exploitations de Belle-Île.

Fermer

 

L’agriculture en quelques chiffres


Occupation de l’espace par type de production Nombre d'exploitations agricoles à Belle-Île selon leurs productions principales.
Source : CCBI, 2016.

L'abattoir de Belle-Île

L’abattoir

Un outil intercommunal mis au service de l’agriculture belliloise…
Lire la suite

L’abattoir

L'abattoir de Belle-ÎleL'agneau de Belle-ÎleUn outil intercommunal mis au service de l’agriculture belliloise.
Géré par la collectivité depuis 1974, plus de 2 500 ovins, veaux, porcs ou caprins sont abattus annuellement par les employés de l’abattoir. L’agriculture est une base de l’identité insulaire et l’île entend bien garder ce petit trait de caractère avec son petit abattoir.
Ainsi, depuis décembre 2010, la collectivité s’est dotée d’un abattoir tout neuf.

Contact : 02 97 31 81 83.
Horaires : du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 14h à 17h.

Informations aux éleveurs et particuliers



Les tueurs de l'abattoir
  • Prendre les rendez-vous auprès de l’abattoir la semaine précédant la tuerie,
  • l’ouverture de la bouverie se fait à partir de 8h les jours d’abattage. Dans un souci d’amélioration constant de la qualité il est demandé aux éleveurs d’amener les animaux à l’heure précise du rendez-vous et dépourvus de souillures,
  • tuerie des porcs : uniquement le mardi en juillet et août. Merci d’inscrire les animaux la semaine précédent la tuerie afin de respecter les règles de planification de l’abattage.

Les règles d’hygiène sont aujourd’hui draconiennes, ainsi la qualité concerne tous les intervenants de l’abattoir :

  • l’abattoir ne reçoit pas d’animaux malades (sous peine de saisie de la bête par les services vétérinaires),
  • la récupération du sang de porc est possible selon les procédures de maîtrise sanitaire mises en place en partenariat avec les services vétérinaires.
Fermer

La collecte du lait et son acheminement quotidien sur le continent

Le camion de laitDès 4 heures du matin, un camion de la CCBI assure depuis 1982 la collecte du lait produit par 13 exploitants. Il embarque ensuite sur le bateau et achemine jusqu’à Auray le précieux liquide pour la SILVI. Les chauffeurs sont ainsi de retour sur l’île vers midi. En cas de tempête, des cuves à lait permettent la continuité de la collecte… la traite ne s’arrête jamais ! Parce que cette compétence nécessite un outil de travail adapté, un nouveau camion a été mis en service en septembre 2008.

Étude sur le devenir agricole

En 2003, la communauté de communes a mandaté une étude afin de mieux comprendre le devenir agricole insulaire. Bien qu’elle n’apporte pas de solution, ce travail a été riche d’enseignements. Il permet de faire des choix appuyés sur un constat objectif, sérieux et précis.

Le Service Public d’Équarrissage (SPE)

Toutes les informations pour un enlèvement d’animal pour les professionnels ou les particuliers sont sur le site : www.sifdda.fr

 

© CCBI - Mentions légales
Retour au haut de la page